Maxeon Solar Cells on Phil Sharp Boat

Des courses nautiques pour protéger la planète

Phil Sharp : le défenseur des énergies vertes bat de nouveaux records avec l'Oceans Lab
Panneaux Maxeon
Pionniers de l'énergie solaire

Soudainement, une rafale à 70 km/h gonfle les voiles.

Tandis que vous faites de votre mieux pour ne pas perdre l'équilibre, l'Oceans Lab se lance à l'assaut des eaux tumultueuses de l'Atlantique à une vitesse vertigineuse.

Sa proue repousse les flots, en suivant les oscillations de la houle. Une vague plus forte que les autres s'écrase contre le flanc du navire et s'abat sur le pont, menaçant de tout emporter sur son passage.

Une autre vague, d'adrénaline cette fois, vous submerge. Je ne suis pas sur n'importe quel navire. L'Oceans Lab a été prévu pour faire face à ces conditions.

Effectivement, il ne s'agit pas de n'importe quel navire. Phil Sharp, navigateur renommé et ambassadeur passionné des technologies vertes, est à la barre de l'Oceans Lab, qui utilise la technologie solaire de SunPower. Neutre en carbone, ce voilier de course de 12 m a pris une sérieuse avance sur les navires traditionnels à combustibles fossiles.

Le navire de Phil Sharp, l'Oceans Lab, et ses panneaux solaires SunPower

260 cellules photovoltaïques Maxeon® à haut rendement alimentent en énergie les fonctions stratégiques du voilier de course de Phil Sharp

L'ocean-racing incite ses participants à repousser les limites humaines et technologiques pour décrocher la victoire. Toutefois, il existe une victoire bien plus importante à remporter sur nos océans : celle d'un transport maritime zéro émission qui permettra de combattre la forte pollution des hautes mers.
Phil Sharp, skipper renommé

Zéro émission, mais des performances optimales

Détenteur de deux records du monde, Phil Sharp a pris la barre du seul navire à zéro émission du championnat Class 40 en 2017 et en 2018... et a remporté la victoire les deux années. « L'énergie solaire me procure un véritable avantage sur mes adversaires en haute mer », explique-t-il en évoquant l'énergie considérable nécessaire aux systèmes de navigation, de réception des informations météorologiques, de communication et de pilotage automatique. Pionnier du solaire, Phil Sharp a choisi de remplacer les moteurs diesel classiques, souvent en panne et très polluants, par la technologie aux multiples records proposée par SunPower. Cette décision lui permet de « profiter d'une navigation silencieuse et sans fumées », sans pour autant faire de compromis sur les performances.

Phil Sharp

Phil Sharp a pris la barre du seul navire à zéro émission du championnat Class 40 en 2017 et en 2018... et a remporté la victoire les deux années.

Le navigateur veut tirer profit de ses victoires et de l'exposition dont bénéficient les manifestations sportives pour parler de la santé des océans. Son message est édifiant : le transport maritime représente 15 % des émissions mondiales en oxyde d'azote1Troisième étude de l'OMI sur les gaz à effet de serre (2014) et est responsable de 400 000 décès prématurés chaque année.2Cleaner fuels for ships provide public health benefits with climate tradeoffs – Sofieve et. al., Nature Communications, février 2018. https://www.nature.com/articles/s41467-017-02774-9. Phil Sharp est pourtant persuadé qu'une volonté réelle et des efforts d'innovation dans le secteur des énergies vertes permettraient de redresser la barre. D'ailleurs, l'organisation maritime internationale s'est récemment engagée à réduire les émissions de CO2 des navires d'au moins 40 % en 2030 et 70 % en 20503Stratégie initiale pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) provenant des navires de l'OMI. « Le secteur maritime émet davantage de gaz à effet de serre que l'aviation, mais est bien loin derrière en matière d'innovations vertes. Il a besoin de figures de proue comme Oceans Lab pour tester et faire progresser des prototypes évolutifs afin d'accélérer l'adoption de ces innovations », explique le skipper.

Tous sur le pont pour sauver la planète

Chez SunPower, nous sommes fiers de jouer un rôle modeste, mais crucial, dans les records établis par Phil Sharp, et de contribuer ainsi à la protection de notre planète. Nous sommes honorés qu'il ait choisi le rendement imbattable de la technologie SunPower Maxeon pour produire davantage d'énergie solaire grâce à l'espace limité de la coque de son navire. Il a fait confiance à la capacité de la base en cuivre unique de nos cellules photovoltaïques à faire face aux impacts violents et aux conditions difficiles du milieu marin, notamment l'omniprésence du sel. De fait, les cellules Maxeon éliminent 86 % des causes de défaillance habituelles liées à la corrosion et à la casse.4Wohlgemuth, J. « Reliability of PV Systems » Proceedings of SPIE, 2008.

Phil Sharp sait également que notre technologie excelle en conditions de faible luminosité. En effet, les cellules photovoltaïques de SunPower sont plus réceptives à la lumière bleue (début de journée ou présence de nuages) et à la lumière rouge (fin de journée),5Mesures du National Renewable Energy Lab. Green, M. et al., « Solar cell efficiency tables (version 36) » Progress in Photovoltaics, 18(5), 46–352. et donnent ainsi autant d'énergie que l'équipe du navigateur, des premières lueurs du jour à la tombée de la nuit.

Lorsque des aventuriers comme Phil Sharp confient le succès de leurs aventures et leur vie à l'énergie solaire, ils se tournent vers la fiabilité et les performances inégalées de la technologie SunPower. Sur l'Oceans Lab, l'énergie des cellules SunPower alimente un système de pilotage automatique de pointe, ainsi que les systèmes de communication satellite et d'accès aux données météorologiques, autant de fonctions stratégiques. Comme le dit lui-même le navigateur : « Les cellules photovoltaïques offrent un haut rendement. Elles sont légères et font preuve d'une grande polyvalence. Pour moi, c'était une évidence ». Il s'agit de la même technologie que celle utilisée par les panneaux solaires SunPower à haut rendement installés sur de nombreuses maisons et entreprises, et qui offrent jusqu’à 35 % d'énergie en plus sur 25 ans.6SunPower 400 W, 22,6 % de rendement, comparé à un panneau conventionnel pour une installation de mêmes dimensions (mono PERC 310 W, 19 % de rendement, env. 1,64 m²)

Un véritable pionnier

Phil Sharp et son équipe ne sont pas du genre à se reposer sur leurs lauriers : ils prévoient de rejoindre dès 2020 les 60 pieds IMOCA, classe extrême de l'ocean-racing, en travaillant sur un navire de 18 m doté d'un foil avancé. Alimenté en énergie par des cellules SunPower, il devrait être le premier navire doté d'un moteur hybride hydrogène/électrique à faire le tour du monde en participant à l'édition 2021 de The Ocean Race (anciennement Volvo Ocean Race). En 2024, il devrait ensuite s'attaquer à la référence du monde de la navigation, le Vendée Globe, pour un tour du monde en solo, sans escale et sans assistance.

Oceans Lab constitue un projet audacieux et inédit, véritable prototype permettant de tester des technologies renouvelables de pointe. Les conditions extrêmes rencontrées en ocean-racing permettent à l'équipe de mettre en lumière des technologies stratégiques capables de surpasser les carburants fossiles et d'accélérer la transition vers un secteur maritime propre.

SunPower est admiratif de l'énergie sans limite et de l'optimisme incroyable de Phil Sharp, deux qualités qui en font un authentique pionnier. Nous avons hâte de l'accompagner vers ses nouveaux records et ses nouveaux défis, et de participer à son combat pour protéger cette planète fragile que nous partageons tous.

Restez à l'affût ! Nous suivrons les nouvelles tentatives de records de Phil Sharp et vous présenterons les coulisses des nouveaux développements en matière d'énergie propre qui se cachent sous le pont de l'Oceans Lab !

Oceans Lab : quelques faits

Mission : remporter des courses en s'appuyant sur des technologies propres innovantes, et accélérer l'adoption des énergies renouvelables pour rendre le secteur maritime plus propre

Énergie : 260 cellules photovoltaïques SunPower® Maxeon® à haut rendement alimentent le système de pilotage automatique de pointe du voilier, ainsi que les systèmes de communication satellite et d'accès aux données météorologiques.

Le nouveau système de production d'énergie d'Oceans Lab reposera sur la puissance de l'hydrogène, une stratégie essentielle pour décarboner le transport maritime. Le système électrique sera constitué d'une hybridation entre cellule à combustible de forte puissance à base d'hydrogène, un carburant propre, et batteries lithium-on rechargées par des panneaux solaires à haut rendement et une turbine hydraulique.

Longueur : 12,2 mètres

Vitesse maximale : 50 km/h

Records de Phil Sharp :

  • 2 records du monde de vitesse à la voile
  • Champion du monde Class 40 en 2017 et 2018
  • Seul participant sur un voilier zéro émission en 2017 et 2018
  • Vainqueur de la Route du Rhum en 2006
Phil Sharp prend la barre d'un navire équipé de panneaux solaires SunPower Maxeon